LA BULGARIE,
AUX SOURCES DES CIVILISATIONS ANTIQUES

Avec Gueorgui Yovkov


La Bulgarie des légendes et des monastères, nichée au centre de la péninsule balkanique est l’un des plus énigmatique pays. S’y mêlent les vestiges des stades et des théâtres antiques, des basiliques et des monastères orthodoxes, des mosquées et des forteresses d’une époustouflante beauté. Antique royaume des thraces qui nous attire par ses trésors en or, ses centres funéraires monumentales et la richesse spirituelle des rites orphiques, la Bulgarie est une terre de confluence marquée aussi par les civilisations romaines, byzantines et ottomanes. Point d’orgue de ce voyage, la découverte de l’héritage culturel des rois bulgares venus d’Asie. Ces derniers surent rassembler Bulgares, Slaves et cavaliers des steppes pour construire une civilisation originale qui a connu son âge d’or au IXème siècle, une époque où la Bulgarie comptait parmi les grandes puissances de l’Europe médiévale.

 Spécialement conçu pour vous, ce circuit archéologique complet vous permettra de découvrir un pan de l’histoire européenne qui reste encore largement méconnu. Ce voyage vous permettra aussi de gouter à tous les charmes de la Bulgarie (musique, art, gastronomie, paysages…) tout en bénéficiant d’hôtels idéalement situés au cœur des villes visitées !

Circuit du 17 au 26 septembre 2021
au départ de Marseille, Toulouse, Nice et Paris.

TÉLÉCHARGER OU IMPRIMER

LE PROGRAMME 

VOTRE PROGRAMME

1er JOUR - DÉPART POUR SOFIA 

Rendez-vous matinal à l’aéroport de votre ville de départ, vous prendrez ensuite un vol à destination de Sofia. Arrivée à Sofia en après-midi puis accueil par votre conférencière et transfert jusqu’à votre hôtel situé en plein centre historique de la capitale. Après avoir déposé vos bagages et une collation libre sur le pouce, vous entamerez la découverte de Sofia, un musée à ciel ouvert. La beauté du site naturel sur lequel la cité a été fondée, situé au pied des monts Vitosha, fait écho à la richesse de son patrimoine historique, riche d’une histoire longue de plus de sept millénaires. Vous marcherez sur les traces des hommes légendaires qui ont arpenté les rues de Sofia en commençant par les vestiges de l’antique Serdica qui date du temps de Constantin Ier, dans lequel on a voulu voir le premier empereur chrétien. Vous commencerez par la visite de la Grande Mosquée du XVème siècle converti en Musée Archéologique qui présente des collections uniques au monde : de belles pierres votives thraces mais surtout le trésor thrace de Valci Tran, 13 pièces d’une finesse exceptionnelle en or massif du XVIème siècle av.JC ainsi que les trésors de Loukovit, Nicolaevo et Mézek, la coupe d’or du tumulus de Svétitsata gravés de scènes des rites initiatiques et de la mythologie thrace. Vous traverserez ensuite la Place Centrale dominée par des bâtiments staliniens, aujourd’hui la résidence du Président de la République pour vous arrêter à la Rotonde Saint-Georges, une église paléochrétienne du début du IVème siècle, décorée de fresques remarquables du Xème  siècle, si expressives et achevées qu'on devine des artistes accomplis et cultivés. Cet édifice fût bâti alors qu’était promulgué l’édit impérial de Sardique (Serdica), l'édit de tolérance reconnaissant la religion chrétienne. Non loin, vous apercevrez la statue dorée et géante de Sainte Sofia surplombant l’église Sainte Petka des Selliers, construite au XVème siècle à l’emplacement d’un édifice romain, sous la domination ottomane, à demi enterrée car l’occupant ne tolérait pas un édifice cultuel plus haut qu’un cavalier à cheval. Vous découvriez la basilique Sainte-Sophie dont le niveau archéologique renferme des temples paléochrétiens ainsi que des vestiges du théâtre romain de Serdica, l’arène mesurait naguère à peine dix mètres de moins que le Colisée. Construite deux siècles plus tard, pendant le règne de Justinien, cette église a donné son nom actuel de la capitale Bulgare, Sofia. Puis vous passerez devant le théâtre national Ivan Vazov, un chef d’œuvre dû à des architectes autrichiens. Vous visiterez ensuite le plus grand édifice religieux des Balkans, la superbe cathédrale orthodoxe Alexandre Nevski. Cette dernière fut édifiée pour commémorer la libération de la Bulgarie de l’occupation ottomane.

Dîner de bienvenue inclus et nuit à Sofia.

2ème JOUR – SOFIA, PLOVDIV (149 km)

Après le petit-déjeuner, vous partirez en bus vers Plovdiv. S’étendant sur une vaste région de la plaine de Thrace et traversée par la Maritsa, Plovdiv est sans doute l’une des plus anciennes villes européennes encore habitées. Contemporaine des villes de Troie et de Mycènes, l’ancienne Eumolpias thrace fut conquise en 342 av. J.-C. par Philippe II de Macédoine qui lui laissa son nom. La cité de Philippopolis devint romaine quand l’Empereur Claude annexa la Thrace à l’Empire romain en 43 de notre ère. Par la suite, Marc-Aurèle fortifia la cité que les Romains appelaient Trimontium. Aujourd’hui, la splendeur de la ville antique se devine à la beauté de ses vestiges archéologiques. Une promenade à pied vous permettra d’admirer le Théâtre antique romain, ainsi que les vestiges du forum et du stade romain qui pouvait accueillir jusqu’à 30 000 spectateurs. Ce dernier est l’un des douze stades antiques construits sur le modèle de celui de Delphes qui subsiste aujourd’hui encore. Il a une longueur impressionnante de presque deux cents mètres ! Dans l’Antiquité y étaient organisés des compétitions sportives, des courses de chars, des combats de gladiateurs et d'animaux. Non loin se dresse l’imposante mosquée Djumaya construite au XIVème siècle, à l’époque du sultan Murad II. Vous visiterez ensuite la maison Hindlian décorée de fresques somptueuses qui illustrent les voyages de ses propriétaires, avant de gagner la belle Eglise des Saints-Constantin-et-Hélène. Cette église a été édifiée sur le site d’un sanctuaire chrétien du IVème siècle destiné à commémorer le martyr de Sévère et de Memnon. Pour rejoindre le restaurant où vous déjeunerez, vous passerez devant la maison de Lamartine.

Déjeuner inclus au cœur du vieux Plovdiv.

Dans l’après-midi, vous visiterez le Musée Archéologique de Plovdiv où, parmi d’autres artefacts d’importance historique, vous verrez le trésor thrace de Panagyurishté, un très bel ensemble en or unique, avec une ornementation riche et raffinée, suscitant l’admiration dans le monde. Au retour vers votre hôtel vous vous arrêtez devant les vestiges de la plus grande basilique épiscopale sur ces terres datant du début du christianisme. Lorsqu’en 313, l’empereur Constantin le Grand promulguait l’Edit de Milan faisant du christianisme une religiolicita au sein de l’Empire romain, d'importants travaux de construction avaient alors été engagés pour célébrer cet événement mais aucun temple disait-on, n’avait pu atteindre la splendeur et la beauté qui émanaient de la basilique épiscopale de Philippopolis. Vous y découvrirez ses magnifiques mosaïques qui ont survécu aux aléas du temps parmi lesquelles une composition impressionnante disposée devant l’entrée centrale de la basilique et qui représente un paon entouré d’autres oiseaux.

Dîner inclus et nuit à Plovdiv.

3ème JOUR – MONASTÈRE DE BATCHKOVO, LE SANCTUAIRE DE PERPERIKON, LE TUMULUS THRACE D'ALEXANDROVO, HASKOVO (209 km)

Après le petit-déjeuner, vous partirez vers le village de Bachkovo (à 25 km) pour la visite du monastère du même nom, le plus grand monastère orthodoxe de Bulgarie après celui des monts Rila, fondé en 1083 par le Géorgien Grégoire Pakourianos, commandant des armées occidentales de l'empereur byzantin Alexis Ier Comnène. Il est connu pour avoir été un grand centre religieux et épistolaire, disposant d’une riche bibliothèque où ont été conservées de magnifiques fresques, les œuvres du célèbre peintre et iconographe bulgare, Zahari Zograf (1810-1853). Vous traverserez ensuite les Rhodopes, les montagnes mythiques du roi-prêtre thrace Orphée et du dieu Dionysos où s’élève le célèbre site mégalithique et sanctuaire thrace de Perperikon. Dans cette partie au sud de la Bulgarie, proche de la Turquie, le temps s’est arrêté quelque part à l’époque médiévale. Les traditions séculaires y sont vivantes et transmises de bouche à oreille. Ce site connut son grand essor à partir du XIXème siècle av. J.- C. Des travaux titanesques ont été engagé pour la construction de Perperikon comparables à ceux pour la construction des pyramides d’Egypte. Des tonnes de pierres ont été extraites de la roche et la précision des maîtres tailleurs est époustouflante. Le site est formé d’une Acropole ou forteresse dans la partie la plus élevée. Juste en dessous est construit le palais et temple sacré composé de plusieurs secteurs sur sept niveaux, s’élevant sur plusieurs étages. Une multitude d’habitations et de lieux publics ainsi qu’une crypte contenant quinze sarcophages de hauts dignitaires thraces pillés déjà dans l’antiquité. Dans la partie Nord-Est du complexe est située l’une des plus anciennes constructions, une salle ovale monumentale sans toit. En son centre est taillé un support pyramidal supportant un autel rond et grandiose. Cette salle justement était le cœur du célèbre temple de Dionysos Zagreus identifié dans les écrits d’Hérodote. Selon Suétone, c’est justement ici que Gaius Octavius, père d’Auguste, le futur empereur romain, reçu les prédictions pour son fils. L’auteur poursuit que lorsque le prêtre versa le vin dans le feu la fumée s’éleva aussi haut que pour Alexandre le Grand, des siècles plus tôt.

Déjeuner inclus dans les Rhodopes.

Vous visiterez ensuite, le tumulus d’Alexandrovo du IVème siècle av. JC., découvert en 2000 par le grand archéologue Gueorgui Kitov. L’ensemble funéraire d’Alexandrovo servait à la fois de mausolée, de temple et de lieu de culte accueillant initialement la sépulture d’un dignitaire thrace. La particularité du complexe est la longueur du couloir, se rétrécissant à fur et à mesure, obligeant une posture agenouillée pour se rendre dans la chambre principale. En effet le visiteur est forcé de s’incliner face à la mort, le passage dans l’au-delà, ce moment que les thraces préparaient durant toute leur existence terrestre. Le plus frappant cependant est la qualité des objets et des fresques dépeignant des scènes de chasse, de guerre et de fêtes funéraires. Pour des raisons de préservation, vous visiterez la réplique du tumulus juste à côté de l’original.

En fin de journée vous arriverez à Haskovo, le chef-lieu de la région et centre viticole inscrit dans le livre des records pour la statue géante de la Vierge Marie qui accueille les visiteurs.

Dîner inclus et nuit à Haskovo.

4ème JOUR – LE LONG DE LA CÔTE DE LA MER NOIRE : NESSEBAR ET VARNA (344 km)

Après le petit-déjeuner, vous partirez vers la côte de la mer Noire. Vous vous arrêterez à Pomorié pour visiter le complexe funéraire thrace Kuhata Moguila « le tumulus creux » unique en son genre sur la péninsule balkanique. C’est une combinaison originale d'un tombeau thrace typique et d'un mausolée romain (héron). Il date du IIème siècles av. J.C. et se compose d'un couloir (dromos) - 22 m de long et d’une chambre ronde d'un diamètre de 11,60 m et d'une hauteur de 5,50 m. La présence de la colonne creuse au milieu, selon le professeur Alexander Fol, servait aux rites païens des prêtres qui prédisaient la volonté du dieu Sabazies, appelé Apollon le jour et Dionysos se soir, en raison des rayons pénétrant à travers la colonne creuse lorsque le soleil atteignait son zénith. Nous poursuivrons vers Nessebar, non loin, édifié sur une presqu’île rocheuse de la mer Noire. L’architecture de l’ancienne ville, inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO, retrace chaque étape de son histoire. Vous visiterez à pied le centre historique plus de trois fois millénaire. Bien que fondé par les Thraces - qui appelèrent cette cité Mesembria en honneur de Melsa, le créateur légendaire de la ville - les vestiges archéologiques de l’actuelle Nessebar datent essentiellement de l’époque hellénistique (IVème – IIème siècles av. J.C.) et comprennent l’acropole, un temple d’Apollon, une agora et un mur de fortification thrace. Prospère au temps de Périclès (la ville frappait alors ses propres monnaies en or), la cité fut conquise par les légions de Rome en 70 avant J-C. Plus tard, lorsque Constantinople devint la capitale de l’Empire romain d’orient, Nessebar devint l’un des lieux de villégiature préférés des empereurs byzantins. Convertie au christianisme, Nessebar vit se construire près de quarante églises dont la principale se nomme Sainte-Sophie. Les chroniques historiques nous rappellent l’alliance que Byzance conclut avec la Bulgarie quand l’empereur byzantin Léon III l’Isaurien attendit près de ces remparts, en l’an 717, l’armée de son allié bulgare, le Khan Tervel. Ensemble, ils repoussèrent l’armée musulmane qui menaçait de s’emparer de Constantinople.

Déjeuner inclus dans le centre historique.

Après le déjeuner, lors d’une promenade à pied, vous découvrirez de l’extérieur, parmi d’autres monuments, la basilique de Stara Mitropolia et la forteresse qui rappellent toutes deux la période médiévale au cours de laquelle la cité fut l’une des plus importantes villes byzantines de la côte ouest de la mer Noire. Vous passerez devant l’église Alitourguetos construite en 1350, l’une des plus belles de la ville. Vous entrerez dans l’église de Saint-Stéphane édifiée entre les XIème et XVIIIème siècles dont l’intérieur est entièrement recouvert de fresques et l’extérieur décoré de tuiles de céramique. Vous rejoindrez enfin, pour deux nuits votre hôtel situé dans le centre de Varna, à 6 min à pied de la plage et des jardins maritimes, l’endroit idéal pour vous détendre et profiter de la capitale des Sables d’Or.

 —

Installation à votre hôtel pour deux nuits, dîner inclus et nuit à Varna.

5ème JOUR – VARNA L'ANTIQUE ODESSOS

Après le petit-déjeuner, vous visiterez le musée archéologique de Varna. Ce dernier vous permettra de découvrir la culture de Varna, une brillante civilisation néolithique qui a fleuri sur les bords de la mer au milieu du Vème millénaire av. J.-C. C’est en 1972 que les archéologues ont découvert, non loin de l’actuelle Varna, une nécropole de près de trois cents tombes datant de 4 500 av. J.-C. A leur grande surprise, ils mirent au jour un trésor exceptionnel constitué de plus d’un millier de bijoux et d’objets raffinés en or, en cuivre ou en os. Les archéologues rattachent la nécropole de Varna à la culture de Gumelnița-Karanovo VI. Les rites funéraires peuvent être comparés à ceux des Thraces. La présence de grandes richesses dans certaines tombes révèle une société hiérarchisée et structurée bien en avance par rapport au reste de l’Europe, qui n’était qu’au stade de néolithisation.

Déjeuner inclus sur la côte de la mer Noire.

Vous poursuivrez votre journée avec la visite de la belle cathédrale orthodoxe La Dormition de Marie, bâtie en 1886, peu après la libération de la Bulgarie de l’occupation ottomane. C'est le chef de l’État, le Knyaz Alexandre I qui posa la première pierre. Une ballade vous permettra ensuite de profiter des plages, du jardin maritime parsemé de restaurants et terrasses, des rues piétonnes dévoilant des bâtisses mêlant des styles architecturaux traditionnels et du XIXème siècle et réunissant les conditions idéales pour un moment de détente.

Dîner inclus et nuit à Varna.

6ème JOUR – MADARA ET VELIKO TARNOVO : GRANDS SITES DE L'ANCIEN EMPIRE BULGARE (247km)

Après le petit-déjeuner, vous partirez en direction de Veliko Tarnovo. Cette journée sera dédiée aux grandes heures de la Bulgarie médiévale. Vous rejoindrez tout d’abord Madara, surnommée la Troie de Bulgarie, pour contempler le cavalier de Madara. Ce dernier est un relief unique, sans aucun parallèle en Europe. C’est aussi une œuvre d'art étonnante qui fut sculptée dans les premières années de formation de l'État bulgare, au début du VIIIème siècle. Ce monument constitue également une source historique remontant aux premières années de l'établissement de l'État bulgare car les inscriptions qui entourent le cavalier exposent la chronique d'événements importants survenus sous les règnes de célèbres khans bulgares : Tervel, Kormisos et Omurtag.

Vous déjeunerez tout près dans le petit village Kulevcha où vous apprendrez à cuisiner la Banitza - la galette bulgare aux rythmes des chants folkloriques bulgares. Vous vous détendrez dans le beau jardin d’une maison traditionnelle en dégustant des vins et mets locaux pour vivre un moment hors du temps.

Vous arriverez en milieux d’après-midi à Veliko Tarnovo. Une promenade vous entraînera à la découverte de la capitale du deuxième Royaume Bulgare (1187 – 1396) à juste titre proclamée la plus belle de toutes les villes sur l’Hémus. Surplombant une vallée encaissée, la ville offre en effet de superbes panoramas sur les environs. Vous visiterez tout d’abord à Arbanassi l’église de la Nativité, construite au XVIème siècle, que ceint une vaste cour. Son architecture modeste, qui la rend peu visible de l’extérieur, illustre les contraintes qu’imposaient les Ottomans à la population chrétienne. L’intérieur de l’église, recouvert de superbes fresques, contraste fortement avec l’architecture modeste de l’édifice. Réalisées sur une période de près de cent ans, ces peintures forment l'ensemble iconographique le plus complet et le plus riche que l'on puisse voir en Bulgarie. Vous vous rendrez ensuite à Veliko Tarnovo tout près. Une ballade vous entraînera à travers les ruelles animées de la ville médiévale construite à flanc de coteau, pour rejoindre la colline de Tsarevets où se dressent les puissantes fortifications – remarquablement conservées - édifiées par les rois bulgares. C’est ici que l’infortuné Baudouin de Flandres, vaincu et capturé par le roi Kaloyan à l'issue d’une féroce bataille, fut enfermé jusqu’à sa mort.

Installation à votre hôtel, dîner inclus et nuit à Veliko Tarnovo.

7ème JOUR – LA GROTTE DE BATCHO KIRO, KAZANLAK ET LA VALLEE DES ROIS THRACES, LES THERMES ROMAINS DE HISARYA, STAROSEL (183 km)

Après le petit-déjeuner vous poursuivrez votre route vers Kazanlak, la capitale de la rose mais aussi centre politique du puissant royaume thrace des Odryses. Pour vous y rendre, vous traverserez le Balkan, appelé encore la Vieille Montagne, une vaste chaîne montagneuse qui abrite une réserve naturelle réunissant de nombreux espèces endémiques. Parmi sa végétation luxuriante, ses chutes d’eau et ses formations rocheuses, vous vous arrêterez à la grotte de Batcho Kiro, où en 2019 une équipe internationale, à sa tête, le paléoanthropologue Jean-Jacques Hublin avec son homologue bulgare Nikolaï Sirakov ont découvert une molaire et des fragments d’os du plus vieil « Homo sapiens » d’Europe. Cette visite vous permettra de plonger aux origines de l’humanité européenne. Vouss finirez ensuite votre traversée du Balkan pour entrer dans la région de Kazanlak, couverte de plus de 70 km de champs de roses de damascène, et qui abrite également le plus important site de la civilisation thrace. Les Thraces sont l'un des plus anciens peuples indo-européens, créant une civilisation qui s'est développée au cours des millénaires dans le sud-est de l’Europe et le nord-ouest de l'Asie Mineure. En contact avec les cultures Minoenne et Mycénienne, une spécificité thrace se dessine avec ses inestimables trésors en or et en argent, avec ses fresques somptueuses couvrant des centres funéraires monumentaux sous des milliers de tumuli pour nous transmettre leur croyance inébranlable en l’immortalité de l’âme par les rites orphiques de Dionysos Zagreus reliant l’homme au cosmos et à la nature. L’actuelle Bulgarie était le centre de la culture thrace car elle en concentre le plus grand nombre de vestiges, uniques et sans leur pareil dans le monde. Les universités bulgares ont consacré une discipline entièrement vouée à l’étude de cette civilisation énigmatique : « la Thracologie », tant elle est complexe et méconnue. Vous visiterez tout d’abord Goliama Kosmatka, le tombeau du roi thrace Seuthès III qui date de la fin du IVème siècle av. J-C., un monument remarquable par ses dimensions et par sa porte à deux battants en marbre monolithe. Ce tombeau renfermait un véritable trésor exposé dans le musée de Kazanlak : la couronne d’or du roi, un kilix en or (verre à vin à deux poignées), un casque, des cnémides (jambières) et un harnachement décoré et orné. Par ailleurs, le fait d’avoir déposé dans la tombe la tête de la statue en bronze du roi constitue un passionnant témoignage des rites orphiques des anciens Thraces. Tout près de Goliama Kosmatka se trouvent les tombes et les temples dans les tumuli de Golyama Arsenalka, Shushmanets, Helvetia, Grifoni, Svetitsa et Ostrusha que vous apercevrez de l’extérieur. Il est intéressant de savoir qu’en Bulgarie ont été identifié plus de 60 000 sanctuaires et centres funéraires thraces dont à peine 1000 ont été ouverts et étudiés. Vous découvrirez ensuite les magnifiques fresques hellénistiques qui décorent le tombeau thrace de Kazanlak inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Pour des raison de conservation des fresques d’origine, une copie a été réalisé par les plus grands spécialistes près du tumulus original. Cette structure fait partie d'une grande nécropole située près de l'ancienne capitale du royaume odrysien, Seuthopolis. Elle est datée de la fin du IVème siècle avant JC. Le tombeau appartiendrait au souverain thrace Roygos. Des ossements d'un homme et d'une femme ont été retrouvé dans la chambre funéraire, et dans la caméra devant le couloir des os de cheval. Le site est mondialement connu pour ses fresques uniques, les fresques les mieux conservées de la peinture antique du début de l'ère hellénistique. Les murs des dromos et la chambre funéraire sont remplis de décors pittoresques présentant des moments de la vie terrestre, militaire et d’après la mort, du chef thrace qui s'y trouvait. Elles ont été réalisées par l'artiste Kojimasis Chréstos, connu dans l'histoire antique.

Déjeuner inclus.

Vous poursuivrez votre route vers le village thermal de Hisarya célèbre pour ces eaux thermales curatives. Le climat favorable et les eaux minérales de ces lieux ont attiré les peuples depuis l’Antiquité. Le site atteignit son apogée durant l’époque romaine. En 293 l’Empereur Dioclétien lui accorda le statut de cité : commença alors la construction de remparts massifs et de bâtiments publics, de bains et de rues. Elle devint la deuxième plus grande ville de la province de Thrace. Par sa préservation et l’originalité de ses systèmes de défense, la ville romaine de Dioclétianopolis se classe parmi les premières en Europe. Le rempart, long de plus de deux kilomètres, atteint à certains endroits une hauteur de 11 mètres. La porte du Sud, dénommée Kamilite (les chameaux), s’élève à 13 mètres. L’architecture urbaine de la ville ancienne est concentrée dans le parc Momina salza où se trouvent le plus grand bâtiment public représentatif (la résidence), les thermes sur une superficie d’environ 2 000 m² et l’amphithéâtre. A 300 m au sud de la ville fortifiée se situe une tombe familiale. On peut notamment y voir une mosaïque multicolore et des peintures murales ornées de roses. En fin de journée, installation à votre hôtel où vous aurez l’occasion de tester les bienfaits des eaux minérales et des vins bulgares du Wine & SPA Complexe Starosel.

Dégustation de vins dinatoire inclus et nuit au Wine & SPA Complexe Starosel.

8ème JOUR – LE COMPLEXE ROYAL THRACE DE STAROSEL, KOPRIVSHTITZA - LE BERCEAU DE LA REVOLUTION BULGARE CONTRE LE JOUG OTTOMAN, SOFIA (66 km)

Après le petit-déjeuner, vous profiterez du centre SPA de votre complexe thermal et en fin de matinée vous visiterez près du village Starossel, le plus grand complexe de culte thrace en Bulgarie découvert en 2000. Datant de la fin du Vème siècle avant J.- C., le site de Starossel est composé de six temples souterrains, et de nombreuses chambres funéraires royales. Vous visiterez le grand temple de Tchétiniova Mogila et le temple d’Horizon. L’entrée du temple s’ouvre sur un escalier principal, agrémenté de deux piédestaux ornés de lions, lequel mène à un foyer utilisé pour des danses rituelles. Un couloir conduit à la façade principale du temple et à la chambre ronde, flanquée de dix demi-colonnes et de triglyphes - ornement en relief en haut de chaque colonne, colorés en bleu et rouge. Des cérémonies rituelles dédiées au culte de la Déesse-mère, de son fils, le Soleil, et d’Orphée se déroulaient dans le temple. Un dépôt de vin et d’eau est présent sur le côté nord du tumulus. Les riches découvertes archéologiques sont exposées dans le musée national d’histoire près de Sofia.

Déjeuner inclus.

L’après-midi vous rejoindrez la pittoresque Koprivshtitza aux maisons en bois colorées, nichée dans un écrin de verdure avec, en toile de fond, les forêts et les montagnes de Sredna Gora. Ce village est par ailleurs le symbole de la lutte contre l’occupation ottomane car c’est ici, en avril 1876, que débuta l’insurrection contre le joug ottoman qui embrasa la Bulgarie en quelques mois à peine. Nombre de héros bulgares sont d’ailleurs nés dans le village comme les combattants Todor Kablechkov et Gueorgui Benkovski, l’écrivain Luben Karavelov et le grand poète Dimtcho Debelianov. En réponse à l’insurrection bulgare, la féroce répression menée par les armées turques a suscité l’indignation partout en Europe. En France notamment, Victor Hugo a prononcé la même année un vibrant discours devant le Sénat qui détaille les atrocités commises par les Turcs : « Il devient nécessaire d’appeler l’attention des gouvernements européens sur un fait tellement petit, à ce qu’il paraît, que les gouvernements semblent ne point l’apercevoir. Ce fait, le voici : on assassine un peuple. Où ? En Europe. Ce fait a-t-il des témoins ? Un témoin, le monde entier. Les gouvernements le voient-ils? Non. Les nations ont au-dessus d’elles quelque chose qui est en dessous d’elles, les gouvernements. A de certains moments, ce contresens éclate : la civilisation est dans les peuples, la barbarie est dans les gouvernants… ». La visite des lieux historiques de ce village sera l’occasion d’accoster la période de l’occupation ottomane en Europe. Vous arriverez en soirée à Sofia.

Dîner inclus et nuit à Sofia.

9ème JOUR – LE MUSÉE NATIONAL D’HISTOIRE, L’ÉGLISE DE BOÏANA, LE MONASTÈRE DE RILA
(250 KM AR)

Après le petit-déjeuner, vous vous rendrez au Musée National d’Histoire situé dans le parc des monts Vitocha. Ce musée retrace l’histoire de la Bulgarie sur plus de sept millénaires. Vous pourrez y admirer de superbes trésors en or du temps des Thraces ainsi que de magnifiques objets de la période thraco-romaine. La visite du musée vous permettra également de découvrir les grandes heures de la Bulgarie médiévale. Non loin, vous verrez ensuite l’église de Boïana, construite au Xème siècle et inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO. L’église est décorée de somptueuses peintures monumentales de 1259, avec une telle richesse de techniques picturales impropres pour cette période que l’historien d’art français, André Grabar soulignait « ...sans Boïana et le groupe de monuments apparentés, on n’aurais pas su qu’avant l’époque des Paléologues, il existait également une autre conception de la peinture monumentale... ». L’expressivité, la vitalité et la grande harmonie des formes et des volumes sont telles que certains ont voulu y voir une préfiguration de l’art de la Renaissance ! Vous poursuivrez votre route vers le monastère de Rila.

Déjeuner inclus dans le parc naturel des monts Rila près du site monastique.

Vous découvrirez ce joyau de l’art orthodoxe. Fondé en 930 par saint Jean de Rila, le plus respecté des saints bulgares, le monastère fut reconstruit en 1335 par Stéphane Dragolov. Il est aujourd’hui inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Telle une forteresse, il se dresse au cœur des majestueux paysages des montagnes de Rila. A l’intérieur, vous pourrez admirer un superbe cycle de fresques. Les peintures murales notamment de la Tour de Khrelio de 1334-1335, illustrant des musiciens et la Ronde ainsi que d’autres scènes des Psaumes de David, sont parmi les plus prestigieuses du grand patrimoine bulgare. Le style de l’équipe de fresquistes, l’harmonie linéaire et les couleurs rappellent les grandes œuvres de l’Antiquité de la Villa des Mystères à Pompéï ou du Tombeau thrace de Kazanlak. Ce monastère – qui fut longtemps un foyer renommé des lettres et du savoir – fut également le symbole de l’identité bulgare pendant les siècles de l’occupation ottomane.

Retour à Sofia, dîner inclus et nuit à votre hôtel.

10ème JOUR – SOFIA 

Après le petit-déjeuner vous rejoindrez la somptueuse cathédrale Alexander Nevski pour assister aux chants liturgiques orthodoxes de son chœur mondialement célèbre. Transfert vers midi à l'aéroport de Sofia puis vol à destination de votre ville de départ.

Déjeuner libre au cours de votre retour.

Note importante : 
• Le programme peut être soumis à des impondérables techniques indépendants de notre volonté et nécessitant des modifications dans le choix ou l’ordre des visites. Vous serez alors prévenu par courrier avant le départ du voyage.

LES TARIFS

DÉPART DE MARSEILLE, TOULOUSE, NICE
Tarif préférentiel : 1 895 €
Tarif normal : 1 995 €

DÉPART DE PARIS
Tarif préférentiel : 1 945 €
Tarif normal : 2 045 €

Tarif préférentiel jusqu'au
04/06/2021

Suppl. chambre indiv. : 275 €

VOTRE CONFÉRENCIER

Gueorgui Yovkov, guide-conférencier de longue expérience, diplômé en langue et littérature française à l’Université de Sofia, passionné de l’histoire des civilisations Thrace et Bulgare, féru d’archéologie, il vous introduira avec art et savoir dans la richesse du patrimoine bulgare.

LES PLUS BELLES VISITES

  • le monastère de Rila du Xème siècle
  • la Grotte de Batcho Kiro, foyer du premier « Homo sapiens » d’Europe
  • Varna et Nessebar, les grands sites antiques et médiévaux de la mer Noire
  • Veliko Tarnovo « la reine des villes médiévales » bulgare
  • les fresques annonciatrices de la renaissance de l’église de Boyana
  • les trésors thraces à Sofia et à Plovdiv
  • les grands centres funéraires thraces à Kazanlak, Alexandrovo et Starosel 
  • le célèbre site mégalithique et sanctuaire thrace de Perperikon 
  • Plovdiv de Philippe de Macédoine
  • les thermes romains d’Hissarya
  • le village historique de Koprivshtitza, l’un des piliers de l’identité bulgare .

SITES UNESCO

Le monastère de Rila ; l’église de Boyana ; le tombeau thrace de Kazanlak ; le cavalier de Madara ; la cité millénaire de Nessebar sont inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

VOUS APPRÉCIEREZ

  • les paysages époustouflants entre mer, forêts et montagnes
  • la découverte des sites monumentaux et des trésors de la civilisation thrace, l'un des plus anciens peuples indo-européens
  • une dégustation de produits locaux dans une belle demeure traditionnelle aux rythmes des danses et chants bulgares
  • la beauté des cités médiévales du royaume bulgare 
  • des traditions ancestrales uniques
  • une nuit dans le Wine & SPA Complexe thermal Starosel avec dégustation dinatoire de vins de la région
  • une belle sélection d’hôtels et de restaurants.

VOS HÔTELS
(ou sim.)

À Sofia 3 nuits :
Hôtel Coop 4*(NL)

Adresse : n° 30 street Iskar / 1000 Sofia
Tél : +359 895 691 791 

À Plovdiv 1 nuit :
Trimontium Ramada 4* (NL)
Adresse : 2 Kapitan Raicho str., Plovdiv 4000, Bulgarie
Tél : + 359 32 605 000 

Haskovo 1 nuit :
Park Hotel Green Europe 4* (NL)
Adresse : Park Kenana, 6300 Haskovo
Tél : +359 884/844822 ; 00359 38 606 606 

À Varna 2 nuits :
Panorama Hotel 4* (NL)
Adresse : 31, Primorski boulevard, 9000 Varna, Bulgarie
Tél : +359 5268 73 00 mobil : 00359 887 662 137 

À Veliko Tarnovo 1 nuit :
Hotel Asenevtsi 4* (NL)
Adresse : 77, Opalchenska street, 5000 Veliko Tarnowo, Bulgarie 
Tél : +359 892 250 259 

À Starosel 1 nuit :
Hôtel Wine & SPA
Complexe Starosel 4* (NL)

Adresse : Starosel 4175, Bulgarie
Tél : +359 897 87 09 08

VOTRE TRAJET

VOL ALLER 
LE 17/09/2021

DÉPART DE MARSEILLE (avec Lufthansa)
Décollage de Marseille Provence T1A à 07h10, arrivée à Francfort à 08h50 ; décollage de Francfort à 10h05 pour une arrivée à Sofia à 13h15.

DÉPART DE TOULOUSE (avec Lufthansa)
Décollage de Toulouse Blagnacà 06h20, arrivée à Francfort à 08h50 ; décollage de Francfort à 10h05 pour une arrivée à Sofia à 13h15.

DÉPART DE NICE (avec Lufthansa)
Décollage de Nice à 07h10, arrivée à Francfort à 08h45 ; décollage de Francfort à 10h05 pour une arrivée à Sofia à 13h15.

DÉPART DE PARIS (avec Air France)
Vol direct, décollage de l’aéroport de Paris Charles De Gaulle à 10h15, arrivée à Sofia à 13h55.

Les horaires des transports sont donnés à titre indicatif et sous réserve de modification. 

VOL RETOUR
LE 26/09/2021

RETOUR À MARSEILLE
Décollage de Sofia à 13h55, arrivée à Francfort à 15h15 ; décollage de Francfort à 16h20 pour une arrivée à Marseille Provence à 17h55.

RETOUR À TOULOUSE (avec Lufthansa)
Décollage de Sofia à 13h55 pour une arrivée à Francfort à 15h15 ; décollage de Francfort à 16h15 pour une arrivée à Toulouse à 17h55.

RETOUR À NICE (avec Lufthansa)
Décollage de Sofia à 13h55 pour une arrivée à Francfort à 15h15 ; décollage de Francfort à 16h30 pour une arrivée à Nice à 18h00.

RETOUR À PARIS (avec Air France)
Vol direct, décollage de Sofia à 20h20 pour une arrivée à Paris Charles De Gaulle à 22h20.

Les horaires des transports sont donnés à titre indicatif et sous réserve de modification. 

TARIFS ET CONDITIONS

LES TARIFS

Départs de MARSEILLE, TOULOUSE, NICE et PARIS

Tarif préférentiel jusqu'au
04/06/2021

Suppl. chambre indiv. : 275 €

CONDITIONS

Tarif calculé sur la base de 15 participants. Notre tarif est garanti pour un groupe à partir de 10 personnes payantes. Pour un groupe de 6 à 9 personnes, un supplément de 95 € sera demandé pour assurer le départ du voyage. Nous nous réservons le droit d'annuler le voyage si un nombre minimum de 10 participants n'était pas atteint ; dans ce cas, l'intégralité des sommes versées vous serait remboursée.

LE PRIX COMPREND

  • les vols A/R vers Sofia avec la compagnie Lufthansa, taxes incluses (montant des taxes au 25/04/2021 : 43,34 € ; toute hausse ultérieure sera répercutée jusqu’à 30 jours avant le départ
  • l'hébergement 9 nuits en chambre double en hôtel 4* (NL), petit-déjeuner inclus
  • les repas inclus comme mentionné au programme (du dîner du J1, au déjeuner du jour 10 avec eau), hors boissons (le dîner du jour 1, incluant un verre de vin et un petit verre d’eau de vie)
  • les transferts aéroport—hôtel A/R et les trajets en car privé comme mentionné au programme
  • l'accompagnement culturel de votre conférencier
  • les entrées dans les sites mentionnés au programme
  • le dispositif écouteurs récepteurs pour le confort de vos visites
  • les assurances assistance-rapatriement, frais médicaux et responsabilité civile.

LE PRIX NE COMPREND PAS

  • les repas libres, comme mentionné dans le programme (le déjeuner du J1 et 10 )
  • les boissons
  • les pourboires usuels
  • les dépenses personnelles
  • le test PCR si nécessaire au retour de votre voyage 
  • l'assurance annulation qui vous est proposée en deux versions, une version standard (2,9% du prix du voyage) et une version Sérénité, sans justificatif (à partir de 69 €)
  • l’option protection sanitaire (1,6% du prix du voyage à condition de souscription d’une assurance annulation principale auprès de votre banque, assureur ou bien les assurances annulation proposées Sérénité ou Standard 
  • tout ce qui n'est pas mentionné dans « le prix comprend ».